On serait tenté de croire qu’un chien en appartement peut être malheureux ! En réalité, il n’en est rien, pour autant qu’on soit bien conscient de tous ses besoins et qu’on y pourvoie de manière adéquate. En effet, dans cette configuration, le chien sera sorti encore plus souvent que son congénère qui vit dans une maison avec un jardin dans lequel il est laissé toute la journée, sans aucune sortie hors de la propriété.

Ainsi, un chien en appartement sorti régulièrement, aura plus de contacts avec des congénères croisés durant la promenade ou au parc, ce qui est essentiel à son bien-être. Mais c’est seulement à cette condition (sorties régulières et variées, notamment au contact d’autres chiens), qu’un chien d’appartement sera heureux.

La petite sortie rapide sur le trottoir devant la porte d’entrée de l’immeuble n’entre bien sûr pas en considération !

Importance des couleurs Feng Shui

De manière générale, un chien en appartement a besoin de temps et d’attention.

Il n’est pas naturel pour lui de rester confiné dans un lieu de vie étroit, qui plus est en étant seul lorsque ses propriétaires sont occupés à l’extérieur par leur travail ou leurs loisirs. Cela entre en contradiction avec le concept inné de vie en meute qui l’habite et qui fait qu’il ne comprend pas que le groupe qu’il forme avec ses propriétaires se sépare à tout moment. Le chien peut bien sûr s’habituer à passer du temps seul à petites doses, mais cela n’est pas évident pour lui.

Afin d’éviter d’avoir de trop gros problèmes d’adaptation à une vie en appartement, le mieux est déjà de choisir un chien dont la personnalité est compatible avec ce genre de vie. Ainsi, sauf si vous avez l’intention de passer vos journées à l’extérieur en pleine nature en compagnie de votre chien, il vaut mieux oublier d’adopter un husky et d’imaginer le laisser vous attendre sagement dans votre appartement ! Il sera malheureux, voire deviendra fou, votre relation en pâtira, votre lieu de vie sera vite saccagé et vos voisins vous rappelleront rapidement à l’ordre…

Lorsque vous adoptez un chiot, le meilleur moyen d’être sûr de bien respecter ses besoins physiques en le sortant régulièrement, est de tenir un petit carnet les premières semaines de votre vie commune, afin d’y noter les fréquences de ses besoins (urines et selles). Vous arriverez ainsi à anticiper ses envies pressantes et à lui montrer très rapidement ce que vous attendez de lui dans ce genre de situations. Il comprendra alors, de son côté, comment se manifester pour vous indiquer que sa vessie est pleine.

Il est possible de le faire également pour un chien adulte si cela n’a pas été fait lorsqu’il était chiot ou si vous l’adoptez alors qu’il a déjà un certain âge.

Il existe bien sûr d’autres solutions en cas d’urgence, si votre petit compagnon n’arrive vraiment pas à se retenir jusqu’à la sortie de votre immeuble. Un comportementaliste canin a toujours plusieurs conseils à donner pour gérer ces cas.

Couleurs Feng Shui et lumière

Stimulation mentale à l’intérieur et à l’extérieur de la maison

Que le chien vive en appartement ou en maison, il est important de le stimuler intellectuellement. Non seulement, cela l’occupe, que vous soyez présent ou non, mais cela renforce également votre relation. En effet, il convient de rappeler que le chien est un animal qui vit normalement en meute et la vie en groupe avec toutes ses activités est inscrite dans son ADN. Il adore donc passer du temps avec son propriétaire, qu’il s’agisse de promenades à l’extérieur ou de jeux à l’intérieur.

Si le chien est encouragé et félicité, cela renforce en outre sa confiance en lui et le développement de son intellect. Il sera ainsi plus à même de comprendre son propriétaire et d’interagir avec lui dans toutes sortes de situations.

communication animale chevaux

Mes derniers conseils pour que votre chien s’épanouisse dans un petit espace

N’oubliez pas d’aménager un endroit pour votre compagnon dans votre appartement, un peu à l’écart, dans un lieu calme, là où il saura qu’il ne sera pas sollicité et qu’il pourra s’y reposer lorsqu’il en sentira le besoin. Il est important, par exemple, que les enfants sachent que lorsque le chien va de son plein gré dans « son coin à lui », il ne faut pas le déranger. Il reviendra de lui-même lorsqu’il se sentira régénéré et de bonne humeur pour reprendre le jeu ou les câlins.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour que votre chien se sente vraiment bien dans son lieu de vie, le mieux est également de disposer son panier dans la meilleure configuration Feng Shui de votre appartement, soit en évitant les énergies négatives (solitude, sentiment d’abandon, anxiété, agressivité, etc.) mais en favorisant la belle énergie de la sérénité par exemple…

 

Vous avez envie de créer la meilleure atmosphère possible pour le développement de votre
animal et vos relations avec lui ?